Aller au contenu

« Interdit aux chiens et aux Italiens », un film d’animation créatif et poétique à la découverte de l’histoire italienne

Un dialogue intime à la rencontre d’une histoire familiale italienne

Crédit photo : « Interdit aux chiens et aux italiens” de Alain Ughetto @Gebeka Films

A travers un dialogue fictif entre le réalisateur Alain Ughetto et sa grand-mère Cesira, “Interdit aux chiens et aux Italiens” retrace avec poésie, humour et créativité le parcours sur trois générations d’une famille italienne exilée en France au début du XXème siècle. Présenté pour la première fois au Festival international du film d’animation d’Annecy, le film est doublement récompensé du Prix du Jury et du Prix de la Fondation Gan à la diffusion. Il est nommé aux European Film Awards 2022 et a été présenté au Festival international du film de Locarno cet été. Un témoignage familial à la portée universelle à découvrir le 25 janvier au cinéma !

Un dialogue intime à la rencontre d’une histoire familiale italienne

Alain Ughetto est réalisateur de films d’animation. Il est à l’origine des très salués “La Boule” (César du meilleur court-métrage d’animation 1985) et “Jasmine” (Compétition Officielle Festival du Film d’Animation d’Annecy 2013). Il a hérité de son père et de son grand-père un goût prononcé pour le bricolage qu’il infuse dans son cinéma par l’animation, comme un vecteur pour explorer l’intime.

Avec “Interdit aux chiens et aux Italiens”, fruit de huit années d’enquête et de création, Alain Ughetto utilise son art pour partir à la rencontre de ses grands-parents et raconter leur histoire. Mêlant habilement animation et prises de vues réelles, le réalisateur tisse un dialogue fictif avec sa grand-mère Cesira (avec la voix de Ariane Ascaride) et met en scène le voyage de ses ancêtres, partis du Piémont natal pour s’installer en France. Il raconte avec poésie l’histoire familiale : le travail dans les Alpes, l’épreuve de la guerre, une tentative échouée de départ pour l’Amérique et un voyage plein d’espoir vers la France, cette terre qu’on appellera : “Paradis”.

A travers l’histoire de cette famille italienne originaire d’Ughettera, on lit celle de plusieurs millions d’immigrés italiens ayant quitté la péninsule pour s’établir aux quatre coins du monde, en particulier en France, au cours du XXème siècle.

Le titre du film, “Interdit aux chiens et aux Italiens”, renvoie à l’italophobie présente au sein de la société française au cours des années 1875-1914, dans un contexte de montée des nationalismes européens, de tensions diplomatiques récurrentes entre la France et l’Italie et de crise sur le marché du travail hexagonal.

La poésie créative d’un film au croisement des arts

En plus d’être un témoignage singulier et éclairant sur l’histoire européenne, “Interdit aux chiens et aux Italiens” est une merveille de créativité.

Le film a été tourné entre janvier 2020 et juillet 2021 selon la technique de l’animation en volume ou “stop motion”. Les décors du film ont été construits avec Vivement Lundi ! dans le studio rennais Personne n’est parfait ! (sous la direction du chef décorateur Jean-Marc Ogier et de la cheffe costumière Anna Deschamp), à partir d’éléments naturels récoltés par le réalisateur dans le Piémont : ainsi un brocoli devient arbre, une courge devient maison, des châtaignes deviennent rochers. La société de production Vivement Lundi ! est également à l’origine des marionnettes et des costumes du film.

Le stop motion a été renforcé par des images en 2D de paysages et images réelles tournées à Ughettera, village d’origine des Ughetto en Italie.

La musique du film – sublime – a été composée par Nicola Piovani qui a remporté l’Oscar de la meilleure musique de film en 1999 pour “La Vie est belle” de Roberto Benigni et a travaillé avec certain des plus grands réalisateurs italien : Federico Fellini, Mario Monicelli, Michelangelo Antonioni, les frères Taviani, Nanni Moretti…

“Interdit aux chiens et aux Italiens” est le fruit d’une rencontre artistique est humaine : c’est ce qui confère au film sa richesse et sa poésie.

Un film soutenu par Bretagne Cinéma

“Interdit aux chiens et aux Italiens” est un long-métrage d’animation coproduit par Les Films du Tambour de Soie, la société rennaise Vivement Lundi !, Foliascope, Graffiti Doc, Lux Fugit Film, Nadasdy Film et Patouch Films. Le film est distribué par Gebeka Films.

Soutenu par Bretagne Cinéma, le film a reçu l’aide financière de la Région Bretagne (en partenariat avec le CNC).

Synopsis : Début du XXe siècle, dans le nord de l’Italie, à Ughettera, berceau de la famille Ughetto. La vie dans cette région étant devenue très difficile, les Ughetto rêvent de tout recommencer à l’étranger. Selon la légende, Luigi Ughetto traverse alors les Alpes et entame une nouvelle vie en France, changeant à jamais le destin de sa famille tant aimée. Son petit-fils retrace ici leur histoire.

Partager :

Notre actualité

La newsletter Cinéma