Pratiques responsables

Crédit photo : Body ©Les films du Clan

Le projet stratégique régional pour le cinéma et l’audiovisuel se veut porteur d’exemplarité en termes de réduction de l’empreinte écologique, de respect de l’égalité femme/homme et plus généralement de respect des droits culturels. Cette page regroupe un ensemble de ressources, exemples de projets et outils pratiques pour nourrir la réflexion des acteurs de l’audiovisuel et du cinéma qui souhaitent enclencher ou renforcer une démarche et des pratiques responsables.

  • Le document « Des pistes pour agir » énumère des exemples d’actions dans les différentes thématiques (rubrique « En pratique »).

Ecoprod

Pour une meilleure prise en compte de l’environnement dans les productions audiovisuelles, six acteurs du secteur, privés et publics (Ademe, Audiens, Commission du Film d’Île de France, Direccte IDF, France Télévisions et TF1) ont lancé la démarche Ecoprod et créé le collectif en 2009. Depuis 2011, trois autres acteurs ont rejoint le collectif : la Région PACA, le Pôle Media Grand Paris et le CNC.

Ecoprod met à disposition des professionnels un centre de ressources pour réduire l’empreinte écologique de leur activité grâce à de nombreux outils tels que des fiches pratiques, des témoignages, des guides, des annuaires, des suivis de production.

Focus sur deux outils Ecoprod

Le calculateur carbone permet de calculer très précisément les émissions “carbone” prévisionnelles ou effectives induites par la production d’un film. Cet outil est gratuit et accessible sur inscription.

Le guide de l’écoproduction, gratuit et accessible à tous en ligne, a été conçu pour servir de feuille de route lors de la réalisation éco-responsable d’un projet audiovisuel (production, régie générale, décors, lumière/énergie, habillage, post-production…)

Le Collectif des Festivals

Le Collectif des festivals, qui existe depuis 2005, rassemble aujourd’hui 30 signataires de la Charte des festivals engagés pour le développement durable et solidaire en Bretagne. Il vise à favoriser la mise en commun des expériences et à accompagner les organisateurs de festivals dans leurs démarches de responsabilité sociale et environnementale.

Le collectif est également une structure ressource pour tous les organisateurs de manifestations culturelles de Bretagne. Son projet est articulé autour de trois missions :

  • L’accompagnement des adhérents : soutien méthodologique et technique, aide à l’évaluation des démarches, valorisation des bonnes pratiques
  • La recherche-action : groupes de travail, enquêtes, études, expérimentation d’actions
  • La transmission aux organisateurs de festivals non-adhérents : ressources documentaires, rencontres et formations, diagnostic personnalisé et gratuit

Chaque festival s’engage également à évaluer ses actions à l’issue de son édition et à améliorer continuellement la mise en œuvre de son programme d’actions.

L’Afdas

L’Afdas propose notamment des formations « Responsabilité sociétale des entreprises ».

Le Collectif 50/50

Le Collectif 50/50 réunit à ce jour plus de 1500 professionnels de la création et de l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel français. Il est structuré comme un action tank, en ce qu’il est dédié à la mise en place d’actions nouvelles et pas seulement d’idées comme les “think tanks”. Le Collectif s’engage solidairement dans une réflexion et un combat pour l’égalité, la parité et la diversité dans l’industrie cinématographique et audiovisuelle.

Le Collectif 50/50 élabore des études, développe des actions, crée des outils et propose des mesures incitatives aux pouvoirs publics et aux différents acteurs du secteur pour accélérer le changement.

Le Mouvement HF Bretagne

HF Bretagne est une association qui agit pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes dans les arts et la culture. Créée fin 2013 par des artistes, des responsables de compagnie, des professionnels de la culture, HF Bretagne est membre de la fédération inter-régionale du mouvement HF.

Son action s’établit autour de 3 axes :

  • Repérer les inégalités, par une veille statistique et la diffusion de données chiffrées, d’articles et d’analyses
  • Proposer des outils pour les combattre
  • Encourager des mesures politiques concrètes pour l’égalité réelle

Les vidéos d’entretiens réalisées par Films en Bretagne en novembre 2020 sur « L’égalité de genre dans les métiers de la culture en général, et du cinéma et de l’audiovisuel en particulier »

Le compte-rendu de la table ronde organisée par Le Collectif des Festivals sur les violences sexistes dans les festivals (février 2020)

L’étude prospective du CNC intitulée “La place des femmes dans l’industrie cinématographique et audiovisuelle – mars 2021”

L’ADRC

L’ensemble des départements d’activités de l’ADRC participe à l’information et au conseil de ses interlocuteurs pour l’accessibilité des salles et des œuvres cinématographiques, avec l’objectif de rendre effective la Loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». Le site propose quelques ressources à ce sujet.

L’association Zanzan Films

L’association est un “pôle de ressources en matière d’accessibilité” pour les acteurs culturels qui souhaitent s’engager dans une démarche d’amélioration de leurs pratiques. Son objectif est de rendre l’offre culturelle accessible à tous et toutes et d’aider les structures culturelles à y parvenir.

L’accompagnement de l’association est divers : sensibilisation aux différentes formes de handicaps, accompagnement dans la communication, informations sur l’accueil des personnes, réalisation de diagnostics et d’audits d’accessibilité, conseil sur les dispositifs de compensation, sur les prestataires reconnus, proposition de documentations…

Le Cinéma parle

Transmettre le cinéma, tel est l’objectif qui innerve Le Cinéma parle, association qui promeut l’audiodescription de qualité permettant d’offrir à tous une rencontre inédite avec le projet de cinéma d’un auteur.

Qu’est-ce que les droits culturels ?

Ce sont “les droits, libertés et responsabilités pour une personne, seule ou en groupe, avec et pour autrui, de choisir et d’exprimer son identité, et d’accéder aux références culturelles, comme à autant de ressources nécessaires à son processus d’identification” (P. Meyer-Bisch).

Cette courte vidéo fait un focus sur le travail des Centres culturels de la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui contribuent à l’effectivité des droits culturels pour toutes et tous. Il s’agit d’une initiative originale de l’ASTRAC, réseau des professionnels en Centres culturels et de l’ACC, Association des centres culturels.

Les droits culturels, c’est quoi?

Le dossier d’actualité sur les droits culturels de la FNCC

En France, la notion des droits culturels suscite des réserves et des difficultés d’appréhension tant elle semble aller à l’encontre des principes et objectifs des politiques culturelles depuis soixante ans : la démocratisation culturelle et l’universalité des arts et de la culture. Pour autant, certaines collectivités et acteurs culturels s’en sont déjà pleinement saisi.

On ne peut que constater que chacun s’empare à sa manière de l’idée de droits culturels. La notion semble avoir fini par s’imposer dans la réflexion sur les politiques et l’action culturelles, ce dont témoignent plusieurs documents et initiatives de ce dossier d’actualité de la Fédération nationale des collectivités territoriales pour la culture.

En pratique