3 films bretons distingués lors du Celtic Media Festival

3 films bretons ont reçu le jeudi 11 juin dernier, les Torcs, les récompenses du Celtic Media Festival. Cette édition 2020 qui devait avoir lieu en Bretagne, à Quimper, s’est déroulée en ligne. Mais nous aurons le plaisir d’accueillir l’édition 2021 à Quimper.

Le Gold Torc Award (l’anneau d’or) : Torc « Esprit du festival », pour le documentaire “Yann-Fañch Kemener, Tremen En Ur Ganañ” de Ronan Hirrien

Yann-Fañch Kemener, Tremen En Ur Ganañ (passer en chantant), de Ronan Hirrien, produit par France 3 Bretagne

Synopsis : Yann-Fañch Kemener a consacré sa vie à la préservation et à la vulgarisation des chants traditionnels bretons et de la langue bretonne. Au cours d’une carrière s’étalant sur 45 ans, sa voix est devenue l’une des plus connues de Bretagne. Ce film raconte cette histoire. Malheureusement, après une bataille contre le cancer, Yann-Fañch est décédé le 16 mars 2019. Ce film était sa façon de dire au revoir et merci à tous ceux qui l’aimaient.

Découvrez le film sur le média en ligne KUB.

Le Torc du documentaire historique pour “39-45, la Bretagne sous l’occupation” de Philippe Guilloux

39-45 La Bretagne sous l’occupation, de Philippe Guilloux, produit par la société Carrément à L’Ouest

Synopsis : Juin 1940 : les bretonnes et les bretons assistent médusés à l’arrivée des troupes d’occupation allemandes. A travers des témoignages, des archives, des photographies prises par des soldats allemands, des reconstitutions et la mise en perspective par deux historiens, ce film revient sur ces 4 années de cohabitation forcée.

Ce documentaire a reçu le soutien de la Région Bretagne, du CNC, de TVR, Tébéo, TébéSud

Le Torc Animation pour “Mémorable” de Bruno Collet

Crédit : PHOTO MEMORABLE© Vivement Lundi !

Mémorable, de Bruno Collet, produit par Vivement Lundi !

Synopsis : Depuis peu, Louis, artiste peintre, vit d’étranges événements. L’univers qui l’entoure semble en mutation. Lentement, les meubles, les objets, des personnes perdent de leur réalisme. Ils se déstructurent, parfois se délitent…

Ce court métrage a reçu le soutien de la Région Bretagne, du CNC, avec la participation de France 2, du Département des Côtes d’Armor, de TVR, Tébéo et TébéSud, de la Procirep et de l’Angoa.

C’est un doublé pour le réalisateur Bruno Collet, qui fut aussi primé lors de l’édition de 2002, pour son premier film « Le Dos au mur ».

Filmographie

Retrouvez les films aidés par Bretagne Cinéma dans notre Filmographie.