Aller au contenu

Deux Etoiles de La Scam pour la société de production bretonne Stank

Le Palmarès 2021 des Étoiles de la Scam met à l’honneur la société de production bretonne Stank, avec deux documentaires primés : « Homo Botanicus », soutenu par Bretagne Cinéma, et « Khamsin ». Près de 450 œuvres concouraient cette année. Chaque Étoile est dotée de 4000 euros.

Le 16ème jury des Étoiles de la Scam était présidé par Georgi Lazarevski et composé de Feriel Ben Mahmoud, Mathilde Damoisel, Raphaël Girardot et Stéphanie Lamorré. Les trente films étoilés, en présence de leurs auteurs et autrices, rencontreront leur public lors du Festival Les Étoiles du documentaire du 5 au 7 novembre 2021 au Forum des images à Paris.

Homo Botanicus

Crédit photo : Homo Botanicus ©Stank

« Homo Botanicus », le premier film de Guillermo Quintero, est l’un des trente documentaires à décrocher une Etoile de La Scam en cette édition 2021.

Fruit d’une coproduction internationale, il est produit par Stank, société bretonne, et coproduit par Casatarantula, société colombienne, en 2018.  Le film, d’une durée de 88 minutes, a été diffusé pour la première fois sur Tënk.

Le botaniste Julio Betancur et son disciple Cristian Castro parcourent les forêts tropicales colombiennes pour recenser et classifier infiniment les espèces de plantes du pays. Une quête parfois folle et absurde qui nous plonge dans la poésie de l’homme scientifique et ses obsessions pour comprendre l’histoire de la Nature.

Soutenu par Bretagne Cinéma, le film a reçu l’aide financière de la Région Bretagne (en partenariat avec le CNC). Il a été soutenu à l’écriture par la bourse Brouillon d’un rêve de la Scam.

Ce documentaire a été sélectionné dans de nombreux festivals internationaux et a notamment remporté le Prix du meilleur documentaire au Torino Film Festival, au Film Festival Della Lessinia (Italie) et le Prix spécial du Jury au Festival AmazôniaDoc (Brésil).

« Guillermo Quintero vit entre la France et la Colombie. Il a fait des études de biologie en Colombie, et de philosophie et communication en France. Il est documentariste, programmateur de cinéma latino-américain et ancien journaliste reporter d’images. Pendant plus de 3 ans il a couvert l’actualité en France et en Europe comme correspondant permanent des chaînes colombiennes RCN et NTN24. Depuis 8 ans, il est membre de l’association Le Chien qui Aboie qui promeut le cinéma colombien et latino-américain en France. « Homo Botanicus » est son premier film. Il prépare actuellement « Rio Rojo », son deuxième long métrage, soutenu par le CNC. » (Tenk)

Homo botanicus. Trailer.

Khamsin

Crédit photo : Khamsin ©Stank

La deuxième Etoile attribuée à un documentaire produit par Stank va à « Khamsin », le premier film de Grégoire Couvert et Grégoire Orio. D’une durée de 65 minutes, le film est produit en 2019 et diffusé pour la première fois sur Tënk.

Liban, de nos jours.
Les traces de la guerre civile sont encore prégnantes.
La corruption des partis gouvernementaux se fait de plus en plus insoutenable.
Les corps se soulèvent. Les mots se heurtent.
Au cœur de quoi, des musiciens venus de différents horizons branchent leurs instruments et les font résonner de toute part.

Ce documentaire a été sélectionné dans de nombreux festivals internationaux et a notamment remporté le Prix spécial du jury au Torino Film Festival 2019 (Italie), le Prix du public au F.A.M.E. 2020 (France), le Prix du meilleur film au Festival du Nouveau Cinéma 2020 (Québec).

« Grégoire Couvert, résidant à Paris, est vidéaste et photographe. Après avoir fait des études de cinéma et un master de photographie, il commence à travailler en tant que réalisateur, notamment dans le cadre de vidéoclips. En parallèle, il collabore régulièrement avec des architectes en tant que photographe. Il entame par la suite une longue collaboration avec les musiciens du groupe Oiseaux-Tempête et de Mondkopf, qu’il accompagne au Liban pour y documenter et filmer les prémices de l’enregistrement de leur disque Al-‘An ! C’est après ce premier voyage qu’il rencontre les producteurs et réalisateurs de Stank, et que ces derniers décident de produire ce qui deviendra le documentaire Khamsin, co-réalisé avec le cinéaste Grégoire Orio.

Grégoire Orio vit à Paris et travaille en partie avec le collectif As Human Pattern, aux côtés de Grégoire Couvert. Après des études d’anglais à l’Université François Rabelais de Tours, ainsi que de cinéma à l’ESRA dans la section image, il a concentré son travail pendant plusieurs années sur la relation entre image et son à travers des créations visuelles allant du documentaire à la scénographie d’artistes indépendants, en passant par la mise en scène de performances artistiques contemporaines. » (Tenk)

Khamsin_Un film de Grégoire Couvert et Grégoire Orio_Bande_Annonce

Notre actualité

La newsletter Cinéma