Aller au contenu

4 films soutenus par Bretagne Cinéma au Celtic Media Festival

Un court métrage d’animation, deux documentaires et un téléfilm soutenus par Bretagne Cinéma sont sélectionnés au Celtic Media Festival, qui aura lieu en ligne du 7 au 9 septembre 2021. Le festival célèbre tous les ans la production audiovisuelle de la Bretagne, l’Ecosse, l’Irlande, l’île de Man, le pays de Galles et la Galice.

Soutenus par Bretagne Cinéma, les quatre films ont reçu l’aide financière de la Région Bretagne (en partenariat avec le CNC). Le téléfilm « Noz » a également reçu l’accompagnement personnalisé d’Accueil des tournages.

Le Quatuor à cornes : là-haut sur la montagne

Crédit photo : Le Quatuor à cornes : Là-haut sur la montagne ©Vivement Lundi !

« Le Quatuor à cornes : là-haut sur la montagne » est un court métrage animé écrit par Nathalie Dargent, réalisé par Benjamin Botella et Arnaud Demuynck et produit par Vivement Lundi !, La Boîte… Productions et Nadasdy Films.

Synopsis : Après le périple qui les a menées à la mer, nos quatre vaches, Clarisse, Marguerite, Aglaé et Rosine, cheminent maintenant vers la montagne. JB, l’animateur de l’écolo-pâturage, les a invitées à le rejoindre pour découvrir les sommets enneigés. Mais quand elles apprennent par les moutons que le bélier a disparu, nos quatre héroïnes décident de partir à sa recherche et de le sauver du terrifiant belêbelê.

« Le Quatuor à cornes : là-haut sur la montagne » (26 min) s’inscrit dans une série de 3 courts métrages pour toute la famille à partir de 4 ans, avec « Temps de cochon » réalisé par Emmanuelle Gorgiard (8 min 30) et « Croc’Marmottes » réalisé par Benjamin Botella (7 min).

Le film sort en salle le 17 novembre 2021.

Voir la bande-annonce

Polig Monjarret, un enfant du diable

Crédit photo : Polig Monjarret, un enfant du diable ©Carrément à l’Ouest

« Polig Monjarret, un enfant du diable » est un documentaire (74 min) réalisé par Philippe Guilloux et produit par Carrément à l’Ouest.

Synopsis : Bugaled an diaoul : enfants du diable. C’est ainsi que les prêtres appelaient il n’y a pas si longtemps les sonneurs de binious et de bombardes, accusés d’entraîner avec leurs airs à danser les jeunes gens dans la débauche. Sonneur de bombarde et de cornemuse, fondateur du premier bagad et de Bodadeg Ar Sonerion, créateur du championnat des sonneurs de Gourin et du Festival des Cornemuses qui deviendra ensuite le Festival Interceltique de Lorient, Polig Monjarret était incontestablement un enfant du diable, titre qu’il revendiquait en riant. Polig Monjarret a donc été un artisan majeur et incontestable du renouveau de la culture bretonne dans la seconde moitié du XXème. C’est à ce titre qu’une statue le représentant assis sur un banc a été érigée sur une place de Lorient. Une statue qui irrite ceux qui estiment que si Polig Monjarret est un enfant du diable, c’est pour une raison moins glorieuse : une attitude trouble pendant la seconde guerre mondiale. En 1942, alors qu’il n’a que 20 ans, Polig Monjarret adhère au Parti National Breton, parti pro-allemand dont il démissionnera un an plus tard. Arrêté et jugé à la libération, Monjarret fut acquitté à l’issue d’un procès où témoignèrent en sa faveur plusieurs résistants. Malgré cette décision, l’ombre de la collaboration continue à ternir son image à tel point que des municipalités ont du renoncer, sous la pression, à donner le nom de Monjarret à une rue ou à une école de musique celtique. Portrait d’un enfant du diable…

Voir la bande-annonce

La Tribu des dieux

Crédit photo : La Tribu des dieux ©Tita Productions

« La Tribu des dieux » est un documentaire (90 min) réalisé par Loïc Jourdain et produit par Tita Productions en coproduction avec France 3 Bretagne et TG4 TV.

Synopsis : Patsy Dan Rodgers est le Roi de Tory Island, l’ile habitée la plus au large des cotes du nord-ouest de l’Irlande. Apres un long traitement contre le cancer, il découvre a son retour que le bateau qui les lie au continent va être remplacé par un vieux ferry, une épave disent certains. Révoltée, la communauté affronte leur gouvernement et se lance dans une campagne médiatique pour sauver leur langue, leur tradition et leur culture mais de nombreuses familles menacent déjà de quitter l’île si rien n’est urgemment fait. Les souvenirs de leur évacuation dans les années 80 ressurgissent. Petit à petit sous la pression, la communauté se divise. Au travers de ce combat on découvre une communauté hors du commun.

Voir la bande-annonce

Noz

Crédit photo : Noz

« Noz » est un téléfilm en langue bretonne de Soazig Daniellou produit par Kalanna Production, avec France 3 Bretagne, Tébéo, TébéSud et TVR La chaîne.

Synopsis : Seize ans après le drame d’un attentat à la bombe, Kevin sort de prison. De retour à Brest , il voudrait renouer avec la famille de son ami Lomig, tué dans l’attentat…

Le tournage a eu lieu en juin et juillet 2019, dans le Finistère (à Logonna-Daoulas, Plougastel-Daoulas, Sizun, Brest, Le Relecq-Kerhuon, Plouzané…). Des techniciens, comédiens (Judikael Tual, Sarah Bridel, Ivan Gueudet…) et figurants bretons y ont participé.

Une majorité des techniciens et comédiens avait déjà travaillé sur le tournage de Lann Vraz, la première fiction longue en langue bretonne de Soazig Daniellou.

Voir la bande-annonce

Toutes les informations sur le Celtic Media Festival 2021

Notre actualité

La newsletter Cinéma