Aller au contenu

2 courts métrages documentaires bretons pré-sélectionnés pour les César 2022 !

Parmi les 12 courts métrages documentaires qui concourent au César 2022 du Meilleur Film de Court Métrage Documentaire, on compte notamment 2 films bretons : “La Bobine 11004” produit par la société bretonne Les 48° Rugissants et soutenu financièrement par la Région Bretagne (en partenariat avec le CNC), et “Maalbeek” produit par la société bretonne Films Grand Huit.

La Bobine 11004

Crédit photo : ©Les 48° Rugissants / En Roue Libre

Ce court métrage documentaire (19 min) de Mirabelle Fréville, réalisatrice installée en Bretagne, est produit par la société bretonne Les 48° Rugissants avec l’association rennaise En Roue Libre, en 2020.

Synopsis : En 1946, huit mois après les bombardements atomiques, une équipe de cinéma de l’armée américaine réalise au Japon un long-métrage documentaire. Plusieurs bobines sont tournées à Hiroshima et Nagasaki dont la “11004”.

Soutenu par Bretagne Cinéma, le film a reçu l’aide financière de la Région Bretagne (en partenariat avec le CNC).

En co-production avec ViàVosges, avec le soutien de l’aide à la production CNC (COSIP), la bourse Brouillon d’un rêve de la Scam, de la bourse “Dynamo Culturelle” de Rennes Métropole et tous les donateurs du financement participatif Proarti 2020.

Le film a reçu le prix Libre court – France 3 en 2020.

Voir la bande-annonce

Mirabelle Fréville est réalisatrice, programmatrice et documentaliste. Après des études d’anthropologie politique et de cinéma, elle entre à la chaîne de télévision la 7-Arte pour acheter les courts et moyens métrages. En 1995, elle part s’installer en Bretagne où elle devient documentaliste sur des films d’archives et programmatrice de Festival de films (Brest, Doc Ouest, Travelling). Elle réalise son premier film “La Source” en 2012 et co-écrit “L’Or Rouge” avec Philippe Baron en 2014.

Maalbeek

Crédit photo : ©Films Grand Huit, Les Films à Vif

« Maalbeek » est un court-métrage documentaire (16 min) écrit réalisé par Ismaël Joffroy-Chandoutis. Ce film expérimental mêle images d’archives et d’animation 3D, en résonnance avec la fragmentation de la mémoire. Produit en 2020 par Films Grand Huit (société de production bretonne) et Les Films à Vif, il est distribué par Square Eyes.

Synopsis : Rescapée mais amnésique de l’attentat à la station de métro Maalbeek le 22 Mars 2016 à Bruxelles, Sabine cherche l’image manquante d’un événement surmédiatisé et dont elle n’a aucun souvenir

Avec les voix de Maéva Napen, Marcel Gonzalez et Clémence Dumont ; avec les témoignages de Sabine Borgignons, Martine Dere, Benoît Verdeyen et Ludovic Blyckaerts.

Sélectionné à la Semaine de la Critique de Cannes en 2020, le film a entre autres reçu le Bayard du Meilleur Court Métrage au FIFF Namur 2020 et le Prix spécial André-Martin pour un court métrage français au Festival d’Annecy 2021.

Voir la bande-annonce

Né en France en 1988, Ismaël Joffroy-Chandoutis vit et travaille à Paris. Il développe une « cinématière », une pratique artistique hybride qui étend le cinéma au champ de l’art contemporain. Ses œuvres pluridisciplinaires questionnent le jeu, les technologies, la mémoire, le virtuel et explorent les mondes poreux de l’image. Ses projets ont été sélectionnés et primés dans de nombreux festivals internationaux et exposés dans des centres culturels internationaux, comme le Centre Pompidou à Paris, le Pearl Art Museum à Shangaï, ou le Musée de la Communication à Francfort.

Les nominations annoncées le 26 janvier

Le premier tour de vote des César 2022 désignera les 4 films nommés pour le César du Meilleur Film de Court Métrage Documentaire, les 4 films nommés pour le César du Meilleur Film de Court Métrage d’Animation ainsi que les 5 films nommés pour le César du Meilleur Film de Court Métrage de Fiction. Ils seront révélés lors de l’Annonce des Nominations, le mercredi 26 janvier 2022

Partager :

Notre actualité

La newsletter Cinéma