Aller au contenu

3 nominations aux Oscars pour “Flee”, le film d’animation coproduit par la société bretonne Vivement Lundi!

“Flee”, le documentaire réalisé par le Danois Jonas Poher Rasmussen, a l’honneur d’être triplement nommé à la 94ème cérémonie des Oscars.

Crédit photo : © Final Cut for Real ApS, Sun Creature Studio, Vivement Lundi !, Mostfilm, Mer Film, Ryot films, VICE Studios, 2021. Tous droits réservés

Flee rafle tout sur son passage ! Après avoir été nommé dans deux catégories au BAFTA (meilleur documentaire et meilleur film d’animation), le brillant documentaire d’animation, soutenu par Bretagne Cinéma, fait maintenant partie des cinq films sélectionnés pour remporter l’Oscar du meilleur film d’animation le 27 mars prochain.

Mais le raz-de-marée Flee ne s’arrête pas là ! Le film est également en lice dans deux autres catégories des Oscars 2022 : Meilleur long métrage documentaire et Meilleur long métrage international. C’est la première fois qu’un même film est nommé pour ces trois catégories aux Oscars.

Synopsis : Flee est l’histoire vraie d’un homme qui se confronte à son passé afin de mieux aborder son avenir. Quand il est arrivé au Danemark, Amin était un mineur non accompagné en provenance d’Afghanistan. Aujourd’hui, il est un universitaire installé qui va se marier avec l’homme qui partage sa vie depuis longtemps. Mais, un secret qu’il cache depuis plus de 20 ans menace de ruiner tout ce qu’Amin a patiemment construit depuis son arrivée à Copenhague. Pour la première fois, il décide de partager son histoire avec Jonas, un ami proche.

Le film est une coproduction européenne entre le Danemark, la France, la Suède et la Norvège. Coproduction entre Vivement Lundi !, Final Cut For Real, Sun Creature Studio, Mostfilms et Mer Film.

La fabrication de la part bretonne du film s’est étalée sur plusieurs mois dans le studio rennais Personne n’est parfait !.  Des technicien.ne.s breton.ne.s (dont la directrice de production, la cheffe décoratrice 2D, le chef compositing) ont participé au tournage.

Soutenu par Bretagne Cinéma, le film a reçu l’aide financière de la Région Bretagne (en partenariat avec le CNC).

ARTE, qui a coproduit le film, en sera le premier diffuseur en France au printemps prochain.

Partager :

Notre actualité

La newsletter Cinéma